samedi 28 janvier 2012

Le génie des élèves: cour(s) des miracles...

A l'image des joueurs de foot qui foulent la pelouse deux heures avant le match, j'aime traverser la cour pour m'imprégner de l'ambiance du collège. Noyé dans les eaux agitées de mille courants contraires, je cueille à l'envie des perles de culture.
- Monsieur Mariotti?!!
- Oui!
- Aujourd'hui je croyais qu'on était lundi, alors j'ai pas pris mes affaires d'Arts Plastiques.
- Excuse moi, mais je ne suis pas monsieur Mariotti.
Un peu plus loin.
- A Jordan, j'y ai mis une droite... Y croit que comme il fait de la "bosque", il est le lus fort.
- Ouais peut-être, mais il t'a mis un coup de pied dans les "rousquignoles".
Un peu plus loin encore.
- Je suis trop dégouté, mon frère y m'a cassé ma tablette "tactique".
Un petit groupe de troisième(s) s'approche de moi en courant. Une élève me tend une carte postale.
- Monsieur, c'est pour les petits orphelins dont les parents sont morts. Vous pouvez donner ce que vous voulez, mais c'est minimum un euro.
- Est ce que l'on peut ne rien donner pour des orphelins qui ont encore leurs parents???
- Monsieur, c'est pas gentil!!!
Je récupère ma classe. Nous montons en cours.
- Avant que j'oublie, prenez votre carnet de correspondance et notez pour le... le... Excusez moi, mais nous serons le combien dans quinze jours??
- Le quinze, monsieur.
- D'accord, si j'avais dit dans vingt jours tu m'aurais dit le vingt. C'est n'importe quoi.
Je regarde par la fenêtre. Seule, une classe approximativement rangée attend dans la cour. Un surveillant s'approche. Puis c'est l'explosion de joie. Il n'y a qu'un professeur absent qui peut rendre des enfants aussi heureux.
- Alors, j'attends! Dans quinze jours, nous serons le combien??
- Le neuf, monsieur.
- Très bien, alors écrivez: monsieur Mariotti sera en stage le...

5 commentaires:

Blogger JMP a dit...

J'ai la suite : éclat de joie collective des élèves.
- Faites au moins semblant d'être tristes pour me faire plaisir. On la refait : je serai absent le...
(Les élèves, jouant le jeu) : - Hooooooooo, non, quel dommage, etc...
Moi : -Bon, ok, pour vous faire plaisir : je serai là.
Et les moins fûtés se regardent, perplexes : bon, on note quoi, il sera là ou pas?...

29 janvier 2012 à 10:20  
Blogger JMP a dit...

Et tu as donné qque chose pour les orphelins sans parents? Peut-être le dessin qui accompagne ton texte d'habitude?
Ces gamins sont une mine; de quoi en faire un film!(ou un livre?)

29 janvier 2012 à 10:23  
Anonymous Olivier a dit...

Oui JM, j'ai l'intention de faire un petit livre sympa avec ces notes. Tes comentaires me font chaque fois sourire car on sent poindre l'expérience du professeur.

29 janvier 2012 à 15:11  
Blogger Alain a dit...

Ces petits instants capturés enchantent la mémoire. Merci Olivier.

29 janvier 2012 à 16:01  
Anonymous Olivier a dit...

C'est à toi que je dis merci... Merci de suivre ce blog avec tant d'affection.
J'ai oublié un "m" à commentaires dans le message précédent, c'est la honte!!!

29 janvier 2012 à 16:11  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil