mardi 26 août 2014

Bidart dare 26.








3 commentaires:

Blogger Caroline Röber a dit...

Cette série est fantastique. Surtout le troisième dessin, la femme à l'enfant. On retrouve bien l'idée de l'instant capturé pourtant, le café rend les personnages plus vivants et intemporels. Ces travaux sont extrêmement poétiques. J'adore !

26 août 2014 à 11:44  
Anonymous Anonyme a dit...

Je suis d'accord avec Caroline: c'est somptueux. Vite, une expo ou un livre!!!!

26 août 2014 à 12:19  
Anonymous Olivier a dit...

Merci Caroline!!!

27 août 2014 à 08:21  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil